6

Le soleil dans tes yeux

A tous les êtres du Soleil et de la mer, Surfeurs et Pêcheurs,

‘IA ORA NA,

Encore une fois, les îliens et férus de sports nautiques n’ont qu’à bien se tenir ! car le Soleil au delà de tout ce qu’on sait du bonheur qu’il nous procure au quotidien, cache sa part d’ombre.

Les rayons UV du Soleil peuvent être très agressifs pour notre peau, on le sait tous. On se tartine de crème solaire pour se donner bonne conscience, et quand on oublie et qu’on se prend un bon coup de soleil, on acquiesce sans rien dire. Petite note pour les peaux foncées : votre peau doit aussi être protégée du soleil, les cancers de la peau ne surviennent pas seulement chez les peaux claires !

Et les effets du soleil sur les yeux, on en parle ?

 

Depuis le début de l’internat, j’avais remarqué chez certains patients la présence d‘une petite membrane blanche recouvrant le blanc de l’œil : la conjonctive, plutôt du côté interne de l’œil vers le nez et s’étendant parfois même jusqu’à la partie colorée de l’œil : l’iris, mais les patients ne venant jamais pour ce motif je ne m’y étais pas vraiment intéressée.

Jusqu’à ce jour où, au cabinet, deux patients coup sur coup ont présenté cette même pathologie. Intriguée, je demande au médecin qui me forme : qu’est ce que ça peut bien être ?

Le ptérygion est une lésion de l’œil se présentant effectivement sous la forme d’une membrane blanche qui se développe au niveau de la conjonctive. Il concerne les personnes exposées régulièrement aux rayons intenses du soleil. En Australie, il est fréquent chez les sportifs nautiques, on le surnomme même « Surfer’s eye ». Mais, il est surtout présent chez les professionnels en contact permanent avec le soleil et les réverbérations des UV via le reflet de la mer, notamment les pêcheurs. Et en effet, un des patients était un vieux pêcheur du Marin.

Passant souvent inaperçu, il peut s’avérer gênant dans les formes évoluées et notamment entraîner des irritations des yeux, des sensations d’avoir un corps étranger dans l’œil en permanence voire une baisse de la vue si le ptérygion s’étend vers les zones assurant la vision comme l’iris et la pupille (zone noire autour de l’iris colorée).

Un peu comme l’exostose de l’oreille au final : http://blog.internedescaraibes.lequotidiendumedecin.fr/le-chant-des-sirenes/

Le ptérygion peut être opéré si il menace la vision, provoque un astigmatisme altérant la qualité de la vision ou une inflammation chronique de l’œil.

Outre le ptérygion, la cataracte et la dégénérescence maculaire liée à l’âge dite DMLA sont, elles aussi, des pathologies solaires par accumulation, très connues.

 

Un seul mot d’ordre : la PRÉVENTION. Portons des lunettes de soleil sur la plage ou dans l’eau et des chapeaux/casquettes si possible ! Pour vous aider à bien choisir vos lunettes, c’est simple. Elles doivent comporter :

  • la norme : CE
  • un filtre UV, sachant que le filtre UV 4000 est l’indice qui absorbe 100% les rayons nocifs
  • une bonne couvrance des lunettes sur le visage et sur les côtés des yeux

Donc à toutes les girls qui aiment se faire kiffer en achetant 3 paires de lunettes de soleil par an dans les shop style Promod, Pimkie ou Kiabi -> NON NON NON ou bien alors regardez bien, il vaut mieux mettre un petit budget dans une bonne paire indémodable que de faire subir à ses yeux les effets néfastes du soleil sous le prétexte de la mode.

A tous les mordus des sports de glisse, vous devez investir dans une paire de lunettes adaptée au sport aquatique, avec un bonne couvrance et un cordon d’attache pour ne pas les faire tomber dans l’eau. Et quand on est prêt à mettre 1000 euros dans du matos de kite surf ou dans une nouvelle planche de surf, ne me faites pas croire que vous ne pouvez pas vous acheter une paire de lunettes de soleil ! An tet’ou!

 

 

Pour finir comme pour la peau, évitons la surexposition entre 12 et 16h, allons plutôt lire un livre ou se faire une bonne partie de carte…à l’ombre des cocotiers.

MAURUURU ROA, NANA !

6 Commentaires

  1. Heureusement, je ne pêche pas, je ne sais pas me tenir sur une planche, n’aime pas me mettre en plein soleil, et de plus, n’habite pas aux Antilles. Ouf ! Par contre, je suis à moitié sourd : j’ai fait du rock

    • Toi, tu fais du Rock
      Qui sert à rien
      Et quand ça sonne, c’est déjà bien
      Tu fais du Rock
      Ça sert à rien.
      Mais quand ça sonne, moi j’ trouve ça bien, bises gégé

  2. Pourquoi du tahitien plutôt que du créole pour les civilités ? La tentation d’une (autre) île ?
    Thierry, retraité cancéro, la tête aux Marquises pour toujours

    • Effectivement, la tentation d’une île 😉 aussi belle que la Martinique où des amis tahitiens m’attendent, peut être en post-internat!, cette langue tahitienne est si belle, saluer Brel aux Marquises est l’un de mes plus grands rêves! j’y travaille. En attendant je n’ai pas encore percé, hélas, tous les mystères du créole!

  3. Bonjour Diane et bravo pour ce blog bien instructif. Petite précision concernant l’exposition solaire, la culmination du soleil étant autour de midi en Martinique, contrairement à la métropole où elle a lieu vers 14h00 à l’heure d’été, il est prudent d’éviter le soleil en Martinique entre 10h et 14 h voire entre 9h et 15h. Contrairement à la métropole et zone intertropicale oblige nous avons même droit au zénith deux fois dans l’année! Le prochain sera observable le 12 et le 13 août 2017, bonne journée! http://www.cieltropical.com/page.php?idx=ephannu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Diane ne répondra pas aux commentaires anonymes.