Elixir de jouvence VS Breuvage mortel, 2/3

La suite du pire :

2-Les NECTARS DE FRUITS, alors là c’est plus du concentré, c’est de la purée ou de la pulpe de fruits, avec de l’eau et du sucre! La teneur en fruit varie également entre 20 et 50%.

    

Comme dit auparavant des fruits tels que la banane, la goyave, ou les fruits très acides comme le fruit de la passion ou gwozey péyi sont obligatoirement des nectars de jus. MAIS préférez dans ce cas, les jus de fruits « local », ceux vendus en bouteilles en plastique d’ici qui sont de plus en plus nombreux (station-essence et boulangerie ++). Certains producteurs ont compris l’urgence qu’il y avait de réduire notre consommation de sucre et ils indiquent sur l’étiquette que l’ajout de sucre est faible ou inexistant, ces producteurs locaux sont peu nombreux alors soyez attentifs, c’est eux qu’il faut encourager !

 

3-Enfin le pire du pire, LES BOISSONS AUX FRUITS OU GOUT FRUITS, c’est notre bon vieux Caprisone de la récré. Environ 10 à 15% de teneur en fruits, soit pour 100ml: 10% de fruits, 10% de sucre raffiné, et un peu de poudre de Vitamines.

 

 

 

 

Deux choses qu’il faut comprendre :

Premièrement, quand vous buvez un Coca ou un Caresse Antillaise, votre pancréas reçoit un signal du cerveau : un gros shoot de sucre est en train d’arriver dans le sang. En très peu de temps, le pancréas se met alors à produire de l’insuline, hormone qui permet de diminuer le taux de sucre dans le sang. Au fur et à mesure des années, le pancréas s’épuise par ces demandes flash et n’arrive plus à produire la quantité suffisante d’insuline pour rétablir un taux de sucre normal dans le sang. Alors le taux de sucre augmente petit à petit, et un jour : PAF le diabète ! j’en parle là aussi :

La caverne de Man SUGAR

Et là:

Ciao Gwada… An nou ay Madinina

La deuxième chose à comprendre, c’est que quand vous mangez un Mac Do ou buvez un Royal Soda, votre cerveau envoi le signal au Pancréas, qui produit à la vitesse éclair l’insuline, qui fait baisser très vite le taux de sucre dans le sang, trop vite. C’est pourquoi quelques heures après ce repas sucré, le corps en redemande, le cerveau perçoit le manque, et alors la faim revient-> cercle vicieux !

Alors que si vous mangez un repas équilibré avec d’avantage de sucres lents, le signal du cerveau au pancréas est beaucoup plus cool, il lui dit : «  on a le temps, pani pwoblem », le pancréas se réveille doucement, produit l’insuline, et le taux de sucre du sang diminue très progressivement. Dans ce cas, le repas vous tient toute l’après-midi, et alors pas de grignotage !

 

Autrement, il est une boisson digne des plus grands élixirs de jouvence, spécifiquement présentent dans les iles de Caraïbes, et dont je suis tombée amoureuse depuis mon enfance, c’est l’eau de coco. Extraite de la noix de coco jeune, cueillie tout juste du cocotier longeant la plage, cette eau des merveilles est ensuite vendue par des vendeurs locaux fraichement embouteillée (1,5litre=4à5euros) au bord des routes, où les passants se l’arrachent. Des entreprises locales, ont eu la bonne idée de la commercialiser en bouteille d’un demi-litre sans conservateur (attention je ne parle pas des briquettes industrielles qui lui font perdre tous leurs bienfaits).

    

Elle est vendue maintenant dans les stations essences et boulangerie pour le plus grand plaisir des amateurs. L’eau de coco réhydrate de façon prodigieuse. Elle est riche en nutriments et minéraux tel que le potassium qui protège le cœur et le cerveau. Elle améliore la digestion par ses vertus laxatives et la circulation sanguine par son effet diurétique (pro-pipi) sur les reins. Ses propriétés anti-oxydantes ressource la peau et seraient anti-vieillissantes. Enfin elle régule le taux de sucre de façon douce, donc pas de risque de diabète. C’est la boisson parfaite pour se réhydrater après une séance de sport.

En bref, préférez l’eau ou l’eau de coco, les jus 100% pur jus frais ou pasteurisé mais sans sucres ajoutés !

 

Si vous avez raté le début de l’article, voici le lien: http://blog.internedescaraibes.lequotidiendumedecin.fr/?p=571&preview=true

La suite, quizz étiquettes 3/3, voici le lien: http://blog.internedescaraibes.lequotidiendumedecin.fr/?p=675&preview=true